Le bec des oiseaux par Astrid

Publié le par Astrid Lafalize

L'oiseau utilise son bec pour effectuer un grand nombre de tâches, du lissage des plumes à la construction du nid.
 
Mais il s'en sert en tout premier lieu pour se nourrir et comme beaucoup d'oiseaux mangent des aliments qui nécessitent un traitement particulier, leur bec est devenu un outil très spécialisé.
 
Il existe des becs de toutes les formes et de toutes les tailles.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Le pinson et le moineau mangeurs de graines ont un bec puissant, court et conique, qui broie la graine pour que l'oiseau puisse atteindre l'amande comestible.
 
Certaines espèces, comme le chardonneret ont un bec pointu et précis, qui leur permet d'extraire les petites graines.
 
Les longs becs fins et étroits au bout, comme celui du guêpier  ou de la fauvette, sont de véritables pinces qui vont dénicher les insectes.
 
Les becs des perroquets mangeurs de fruits à écales est encore plus puissant: celui de l'ara hyacinthe peut facilement casser une noix du Brésil.
 

Image Hosted by ImageShack.us

cacatoes a huppe jaune

 
Le bec crochu du faucon  ou de l'aigle est effrayant mais c'est avec leurs pattes puissantes que la plupart des rapaces attrapent et tuent leurs victimes. Le bec crochu est comme un instrument de boucher qui sert à dépecer.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Beaucoup d'autres oiseaux chasseurs possèdent également un bec crochu, comme les chouettes par exemple.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Les seuls rapaces qui utilisent régulièrement leur bec comme une arme sont les faucons tueurs d'oiseaux, le faucon pèlerin par exemple. Sa mandibule supérieure est munie d'une dent spéciale qui correspond à un creux de la mâchoire inférieure.
 
Les oiseaux qui sondent la terre, la boue ou le sable pour trouver des vers ou des crustacés ont un bec long et fin à l'extrémité sensible. L'un des plus longs appartient au courlis. Il peut mesurer jusqu'à 23 cm de long et permet à l'oiseau de plonger dans la cachette de vers rouges, qu'il tâte avant de les extirper.
Le bec de cet oiseau est bien conçu pour ne s'ouvrir qu'à l'extrémité, ce qui l'empêche de rester coincé dans la terre.
 
Un autre groupe d'oiseaux à long bec sondeur comprend des mangeurs de nectar comme le colibri, qui aspire sa nourriture parfumée dans les fleurs dites tubulaires. Comme le colibri, le pic a une longue langue sensible qu'il utilise pour attraper les insectes.
 
Le bec recourbé vers le haut de l'avocette écume la surface de l'eau, à la recherche d'animaux.
 

Image Hosted by ImageShack.us

vautour à tête chauve

 
La spatule se nourrit pratiquement de la même manière, grâce aux nerfs sensibles de l'extrémité de son bec.
 
Le canard souchet filtre l'eau avec son bec démesuré muni de "dents de peigne" pour attraper graines, insectes et crevettes. Mais le bec le plus étonnant est celui du flamant rose, qui se nourrit de plantes et d'animaux minuscules dans les lacs salés.
 
L'oiseau maintient son bec en forme de banane à l'envers et pompe l'eau avec sa mandibule inférieure et sa langue épaisse qui bougent de bas en haut: la nourriture est alors retenue par la frange de dentelure de sa mandibule supérieure.
 
De nombreux oiseaux ont un bec adapté à la pêche. Le bec du harle est muni de dentelures qui lui permettent d'accrocher les poissons glissants qui se débattent.
 
Le macareux a sur la langue et la mandibule supérieure des épines spéciales qui lui permettent de transporter 50 petits poissons à la fois.
 
L'extraordinaire mandibule inférieure du pélican est munie d'une énorme poche membraneuse extensible que l'oiseau utilise comme un filet de pêche.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
L'huîtrier pie utilise son bec puissant pour ouvrir les moules et les palourdes.
 
Le perroquet et la perruche utilisent souvent le bec comme un troisième membre pour s'agripper aux branches en grimpant.
 
Le anhinga, qui ressemble au cormoran, possède un bec fin et pointu qu'il utilise pour poignarder les poissons dans l'eau. L'oiseau remonte ensuite le poisson à la surface et le secoue pour le détacher de son bec, puis il le lance en l'air avant de l'avaler.
 
Par contre, le bec peut aussi être encombrant… celui du colibri porte-épée par exemple est si long que l'oiseau doit le lever pour ne pas basculer lorsqu'il est perché.
 

Image Hosted by ImageShack.us

inséparable

Publié dans Comportement animalier

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cocole 12/03/2006 15:53

l'inséparable a des couleurs magnifiques, c'est bizarre comme sa queue est courte! c'est normal,?

Céline 17/02/2006 09:26

Très belles photos
Bonne journée et bon week
Biz Céline

Lucas B. 16/02/2006 11:58

Le petit bonjour de la journée et les petits 5 points aussi...Soyez très heureux...Lucas vous embrasse très fort!!!http://patbu9.boosterblog.com

cocotte 16/02/2006 10:13

salut ma poule !
ben en voilà un chouette article !
bisous à toi !
ps=je suis malade (bronchite) !! ça peut pas m'arriver quand je bosse ! non !

bunny62 15/02/2006 21:00

Vous avez de superbes photos d'animaux . Bravo