La grue à cou noir par Astrid

Publié le par Astrid

Taille : de 115 cm à 120 cm

Poids : 5 kg

 

Originaire d'Asie, la grue à cou noir vit dans les marais ou à proximité des lacs en Chine, Inde, Thaïlande, Vietnam.. à des altitudes allant jusqu'à 4500m. C'est la seule grue capable de vivre à de telles altitudes.

On la retrouve également  dans les steppes et hauts plateaux mais uniquement en période de reproduction.

 

Peuplant auparavant tout le Tibet, on ne la retrouve plus qu'aux environs de Lhassa ou de Shigatsé.

Image Hosted by ImageShack.us

 

Vivant en groupe d'environ 10 individus, elle s'alimente de petits poissons, grenouilles, insectes, vers d'eau mais également de graines, pousses et de plantes aquatiques.

 

La saison des amours commence en mars/avril.

C'est à cette époque qu'elle part pour le nord-est du Tibet afin de s'y reproduire.

Elle construit son nid dans les roseaux aux abords des fleuves, de préférence dans des terrains vallonnés ou marécageux. Ce nid assez robuste peut atteindre les 90 cm de diamètre, il est constitué d'herbes et de plantes palustres.

Image Hosted by ImageShack.us

 

La parade peut alors commencer. Les couples se lancent des appels par une série complexe de cris coordonnés. Ils rejettent leur tête en arrière, pointent le bec vers le ciel. Vient ensuite la « danse » qui comporte différentes figures comme les sauts, courses, courbettes, battement d'ailes et projection en l'air d'herbes et de morceaux de bois.

 

Cette longue parade peut aussi s'observer chez les jeunes grues, on pense qu'elle peut aussi faire partie du développement moteur chez la grue et qu'elle permet d'asseoir son caractère, sa place dans le groupe, de réduire les tensions...

 

La ponte, qui ne dépasse pas 2 œufs, aura lieu mi-mai, début juin. Ils seront couvés par les deux parents pendant environ un mois. Si les poussins sont aptes à se débrouiller seuls dès leur 2ème jour, les parents vont malgré tout se relayer 5 à 6 fois par jour pendant un mois pour les ravitailler et ce ne sera qu'au bout du 3ème mois que les jeunes prendront leur envol.

Image Hosted by ImageShack.us

 

Cette période va correspondre avec le début de la migration vers le sud du Tibet pour passer l'hiver. On peut assister alors à des grandes envolées en V très gracieuses et mélodieuses (elles chantent en volant).

 

On estime leur population à +/- 800 individus qui rejoignent leur quartier d'hiver chaque année au Tibet.

Même si elle est officiellement protégée en Chine, en Inde et au Bouthan, son statut est considéré comme vulnérable.

Image Hosted by ImageShack.us

 

Publié dans Les oiseaux

Commenter cet article

école de communication et publicité Rouen 14/04/2009 13:11

Très sympa votre blog!! =)

teka 11/04/2009 15:27

Trop fort ^^Cordialement.TekaPlease visit http://teka.over-blog.org

chris 10/04/2009 11:21

beau blog et +5merci de me rendre une petite visite aussi et de me rendre les +5a bientothttp://canari60.boosterblog.com/