La construction du nid par Astrid

Publié le par Astrid Lafalize

Tous les oiseaux pondent des œufs et ont donc besoin d'un endroit pour protéger et abriter leurs petits.
Le nid offre chaleur et protection contre les prédateurs mais aussi contre les intempéries.
 
La taille des nids varie du dé à coudre à l'énorme amas de feuilles et de terre en passant par les tunnels de plusieurs mètres de long et les plates-formes de branchage qui pèsent le poids d'une petite voiture…
 
L'étude des fossiles a révélé que les dinosaures – dont certains, volatiles, étaient les ancêtres des oiseaux actuels – creusaient de simples trous dans le sol pour y pondre leurs œufs.
 
De nos jours, il en est de même pour certains oiseaux. Des échassiers comme le bécasseau et le pluvier, du gibier à plumes comme le faisan (ici et ici) la caille et la perdrix, ainsi que la plupart des oies et des canards pondent leurs œufs dans des creux peu profonds.
 
Les autruches creusent le sol sableux, et jusqu'à 6 femelles pondent un minimum de 40 œufs dans le même creux.
 
Mais tous les oiseaux ne construisent pas forcément de nid.
La sterne néréis par exemple, pose son œuf unique en équilibre sur une pierre ou sur une branche.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Les nids les plus courants ont la forme d'une coupe, ce sont des nids d'oiseaux chanteurs comme la fauvette, la grive et le pinson.
Ils sont constitués d'herbes, de brindilles, de feuilles, de lichen ou de mousse, puis tapissés de plumes ou de poils ou de boue.
Le gobe-mouche du paradis construit son nid avec des herbes qu'il consolide avec des toiles d'araignées.
Le moineau domestique des villes utilise de la ficelle, du fil de fer, du papier voire du plastique.
Le corbeau flûteur utilise la laine qu'il prend sur le dos des moutons.
L'hirondelle construit des nids en dôme avec de la boue humide.
 
La compétition pour les sites de nidification est si rude que différentes espèces choissent des endroits très variés pour construire leur nid. Dans les forêts tropicales humides d'Asie du sud-est, le nid d'arachnotère est suspendu à la partie inférieure d'une grande feuille qui sert de parapluie à l'oiseau.
Des espèces du désert comme l'alouette ou le traquet nichent à l'ombre d'un rocher ou d'un buisson.
Des espèces aquatiques comme la gallinule et le grèbe construisent une sorte de radeau avec de la végétation aquatique. Certains oiseaux construisent leur nid à proximité d'animaux agressifs comme l'abeille ou la guêpe pour dissuader leurs prédateurs.
 

Image Hosted by ImageShack.us

Cet oiseau est un camichi à collier, je vous en parlerai dans un prochain article 

 

 

L'astrild ondulé d'Afrique du sud incorpore à son nid des excréments de chats afin que l'odeur nauséabonde dissuade les rats, les souris et les serpents de venir lui voler ses œufs.
 
La sterne caugek niche très souvent dans les colonies de mouettes rieuses car ces dernières ont un comportement agressif qui éloigne les prédateurs comme le renard. En échange de cette protection, les mouettes volent quelques poissons attrapés par les sternes pour nourrir leurs oisillons.
 
De nombreuses espèces d'oiseaux couvent leurs œufs dans des trous fermés, des terriers ou des tunnels.
Les chouettes (ici ou ici ou encore ici), les mésanges et les perroquets nichent dans des cavités existantes, alors que d'autres espèces creusent elles-mêmes.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 Inséparable de Fisher
 
 
En Inde, la femelle du calao bicorne s'enferme dans la cavité d'un tronc d'arbre avec des boulettes de boue pour réduire l'entrée à une petite fente par laquelle le mâle la nourrit.
 
La construction d'un nid est un travail pénible. De nombreuses espèces de passereaux doivent effectuer plus de 1000 voyages pour rapporter au nid les matériaux nécessaires.
 
La petite fauvette couturière d'Asie assemble quelques feuilles en les cousant avec des fibres de plantes ou des toiles d'araignées. Elle perce les feuilles avec son bec pointu comme pour une aiguille et fait passer le "fil" dans les trous.
 
Des oiseaux comme l'ombrette (je vous avais parlé précédemment de la grandeur et de la complexité de leur nid - voir cet article -  j'ai pu en photographier un finalement et j'ai procédé à quelques rajouts d'informations dans l'article en gras) et beaucoup de rapaces économisent leur énergie en réutilisant leur ancien nid.
Ils peuvent élever au moins deux couvées dans le même nid en une seule saison. Parfois ils remettent à neuf le nid de l'année précédente.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
D'autres espèces économisent temps et fatigue en utilisant des logis d'autres animaux. Les hiboux moyen duc occupent le nid vide d'un corbeau.
   

Image Hosted by ImageShack.us

Publié dans Comportement animalier

Commenter cet article

butez 02/01/2009 17:25

cette maison est riche en nid

cocole 05/04/2006 17:51

quel dommage je ne vois pas les photos!!

:0038: 04/04/2006 13:24

et combien beau à les regarder faire...! Nous avions  un jour un nid d'hirondelles en construction pas loin de la fenêtre de la cuisine !  les plus visibles sont bien sûr, par ici, les nids de cignognes....! biz