La chrysope verte par Pat

Publié le par Pat83

Taille : 10 à 15 mm

Taille des ailes : jusqu'à 25 mm

 

On la rencontre dans les zones boisées, les jardins, les parcs assez bien arborés mais aussi dans les cultures à travers toute l'Europe à l'exception de l'extrême nord.

 

Son corps est de teinte vert clair durant l'été et vire au brun-rouge à l'arrière saison. Il mesure jusqu'à 28 mm (ailes comprises qui elles, mesurent jusqu'à 25 mm).

Image Hosted by ImageShack.us

 

La chrysope est dotée d'antennes longues et fines, de deux paires d'ailes membraneuses transparentes et ses yeux globuleux sont brun-rougeâtre-noir.

 

Actives de mai à septembre, il n'est pas rare de les voir rentrer dans les maisons à  l'automne, étant attirées par la lumière.

 

L'adulte se nourrit de miellat et de pollen.

 

La femelle peut pondre plusieurs centaines d'œufs en 2 ou 3 mois sur les plantes hôtes.

 

Les larves sont dotées de longues mandibules recourbées qui leur permet de saisir leurs proies pour ensuite en aspirer le contenu. Elles mesurent 7 à 8 mm.


Image Hosted by ImageShack.us

 

Elles se nourrissent des œufs, larves et adultes de différents insectes : pucerons, cochenilles, acariens (tels que les araignées rouges), chenilles etc.

 

Durant son existence d'une vingtaine de jours, la larve peut consommer jusqu'à 500 pucerons et peut également ingurgiter de 30 à 50 araignées rouges en une heure...

 

Au hasard de mes recherches, j'ai pu relever, sur un site, une idée émise par un jardinier amateur pour accueillir et préserver au mieux ces insectes chasseurs de pucerons. Il s'agit de leur construire des petits abris en regroupant plusieurs bambous secs et creux et de les lier en petits fagots. Il suffit ensuite de suspendre ces fagots à proximité de vos plantes et cultures craignant les invasions de pucerons.

On parle aussi de disposer des petites boites perforées remplies aux ¾ de paille légèrement tassée à 1,50 m du sol. Elles permettront ainsi aux chrysopes de passer l'hiver au chaud et d'assurer une meilleure installation des générations suivantes au printemps.

 

Si la chrysope est un redoutable prédateur de pucerons, elle devient à son tour la proie de fourmis qui elles, élèvent les pucerons et cochenilles pour en récolter le miellat...

  

Image Hosted by ImageShack.us

Publié dans Les insectes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article