Le rhinoceros blanc par Pat

Publié le par Patrice René

Longueur: de 3,30 m à 4,20 m
Queue: de 50 cm à 70 cm
Hauteur: de 1,50 m à 1,80 m
Poids: de 1.400 kg à 3.600 kg
Longévité: entre 30 et 45 ans
 
Cliquez sur les photos pour les voir en 1024 pixels de largeur
 
Jadis répandu dans toute l'Afrique centrale, on le retrouve aujourd'hui dans une partie de l'Afrique australe.
 
Notre placide poids lourd broute d'énormes quantités d'herbes pour maintenir sa "ligne". C'est le plus grand des mammifères après l'éléphant.
 
Ce qui lui vaut son statut d'espèce très menacée vient des propriétés médicinales supposées des deux cornes. La corne de devant est la plus grande et mesure environ 60 cm. Ces cornes ne sont pas constituées d'os ou d'ivoire mais de kératine (comme nos ongles et nos cheveux) et ne sont pas rattachées au crâne mais directement à la peau de l'animal.
 
Cliquez sur les photos pour les voir en 1024 pixels de largeur
 
Le rhinocéros blanc vit par petits groupes avec un mâle dominant à l a tête de chacun d'eux.
Il passe la moitié de son temps à brouter - il doit en effet manger près de 4,5 % du poids de son corps par jour - et l'autre moitié à se reposer ou se promener lorsqu'il ne fait pas trop chaud.
Il peut rester sans boire pendant plusieurs jours mais généralement, il avale 60 litres d'eau dans la même journée quand il en a l'occasion.
 
Il vit donc dans les plaines herbeuses qui lui procurent une nourriture abondante. Il est très bien équipé: ses jambes costaudes permettent à sa longue tête de frôler le sol. Il avance sans se presser, en tournant la tête d'un côté et de l'autre en broutant bruyamment l'herbe, qu'elle soit longue ou courte -  avec sa grande bouche carrée et ses lèvres musclées.
 
Cliquez sur les photos pour les voir en 1024 pixels de largeur
 
Il ne possède pas de dents de devant mais ses molaires en dents de scie sont idéales pour trancher l'herbe.
 
Pour se rafraîchir, rien de tel qu'un bon bain de boue; celle-ci le protège aussi des insectes piqueurs.
 
Le mâle dominant est solitaire mais il garde un œil sur les femelles de son groupe pour savoir si elles sont prêtes pour l'accouplement.
Il en courtise une pendant une ou deux semaines et tous les deux s'amusent à se poursuivre et entrechoquer leurs cornes.
 
Après l'accouplement, le mâle retourne à sa vie de solitaire et la femelle rejoint le groupe.
 
Cliquez sur les photos pour les voir en 1024 pixels de largeur
 
Au bout de 16 mois, elle s'éloigne du groupe pour donner naissance à un seul petit qui pèse environ 60 kg qui commencera à brouter vers deux mois et qui sera indépendant vers l'âge de un an et demi.
Lorsque la mère s'accouplera à nouveau, elle chassera son petit qui s'attachera parfois à une autre femelle qui acceptera l'orphelin.

Publié dans Les mammiferes

Commenter cet article

Syl 07/10/2005 20:17

Il n'y pas d'autres mots.... Impressionnant !
Bizzz
Syl

cleomede 07/10/2005 19:43

Ouuuuuuuh la grosse bêbête mais je la zaime lol
Comme toi
Gros bisous à vous 2