Le Héron cendré par Pat

Publié le par Patrice René

Taille: de 90 cm à 98 cm
Envergure: de 1,75 m à 1,95 m
Poids: de 600 gr à 1,500 kg
Longévité: 25 ans
 
Héron cendré
 
On le retrouve à travers toute l'Europe jusqu'aux côtes marocaines et tunisiennes.
 
Cet oiseau gracieux et élégant fréquente les zones humides telles que marais, étangs ou petits cours d'eau où l'eau est peu profonde et auprès desquels il trouve sa nourriture.
 
Le héron est aussi un oiseau très discret, qui peut rester de longues heures immobile lorsqu'il chasse ou simplement pour se reposer, et dans ce cas, il rentrera la tête dans les épaules. C'est pour cette raison qu'on a parfois de la peine à le distinguer dans les hautes herbes.
 
Héron cendré
 
Lorsqu'il a repéré son déjeuner, il peut se révéler être d'une rapidité incroyable. En effet les muscles attachés à la vertèbre la plus longue de sa colonne vertébrale sont très puissants et lui permettent de projeter vers l'avant la partie supérieur du cou avec une force et une vitesse considérables.
 
Son territoire de chasse s'étend sur environ 400 m².
Il se nourrit de poisson principalement et digère les arêtes en les transformant progressivement en marmelade. Il absorbe ainsi en moyenne environ 100 kg de poissons par an.
Il se nourrit également de batraciens, de petits rongeurs, d'insectes, de crustacés et de reptiles.
 
Oiseau très sociable, il vit le plus souvent en colonie dont le nombre d'individus varie assez fortement. Mais il lui arrive aussi de vivre en solitaire.
 
Héron cendré
 
Son vol est assez reconnaissable. Il rentre le cou entre les épaules et allonge les pattes.
Son vol, de 120 battements à la minute est considéré comme lent car en comparaison le canard en fait 300 ou une cigogne 180.
 
Si leurs nids se trouvent souvent à proximité de leur zone de pêche, il peut arriver que les nids se trouvent éloignés d'une trentaine de km.
 
C'est au sommet des arbres qu'ils construisent leurs nids faits de branchages où ils nichent en colonies. Il n'est d'ailleurs pas rare d'apercevoir une demi douzaine de nids sur le même arbre.
 
Le mâle et la femelle se saluent en étirant leur cou verticalement et en pointant leur bec vers le ciel en hérissant les plumes du bas du cou. Ils font entendre un genre de gargouillement et le mâle offre une branchette à la femelle pour faire sa "demande en mariage" en bonne et due forme.
 
Héron cendré
 
La ponte a lieu entre février et mai.
La femelle pondra 4 à 5 œufs de couleur bleu pâle et c'est au bout de 26 jours environ que les oisillons briseront leur coquille.
Nourris par les deux parents, les petits quitteront le nid vers l'âge de 7 semaines mais ils seront encore dépendants pendant 2 à 3 semaines.
 
La lutte pour la vie est engagée très tôt, en effet le héron commence à couver ses œufs dès qu'il les pond, le dernier naît donc avec quelques jours de retard sur les autres. Plus petit, plus faible, il n'aura pas la force de lutter contre ses frères et sœurs au moment de la distribution de nourriture par les parents. Il sera d'ailleurs souvent poussé par-dessus le bord du nid.
 
Malgré leur long bec en forme de poignards, les hérons ont de nombreux prédateurs et ont souvent peur des rapaces ou des corneilles. Celles-ci gobent les œufs dès que les parents quittent le nid.
Cependant ils ont un moyen de défense original: toute la famille se met au bord de la plate forme et chacun recrache sur l'assaillant le contenu de son estomac!
 
Héron cendré
 
L'homme est également un prédateur féroce, les pécheurs n'hésitant pas à couper les arbres où nichent les hérons pour s'assurer une pêche confortable!
Les pisciculteurs se sont vus obligés de couvrir leur élevage de grands filets.
A ce titre, il fut considéré comme oiseau nuisible. Néanmoins, il est protégé depuis 1975.
 
Au Moyen Age, les seigneurs favorisaient l'installation des hérons dans les grands arbres car leur viande était considérée comme un plat royal.

Publié dans Les oiseaux

Commenter cet article

Martine Réau-Gensollen 13/01/2007 00:11

merci pour l'info...
ton blog est une source de renseignements précieux !
et puis... Bonne Année 2007 !
Martine

Simone 27/09/2005 23:11

belle bête mais je préfère la cigogne ! lol !

Anthea 27/09/2005 20:29

Belles photos..Au bord du Rhône on peut en voir et c'est un vrai plaisir de les regarder..!

cleomede 27/09/2005 19:50

Commme dab on retrouve l'homme en dangereux nuisible!
Bisous à vous 2