Le raton laveur par Astrid

Publié le par Astrid Lafalize

Longueur: entre 45 cm et 60 cm
Queue: entre 22 cm et 30 cm
Poids: jusqu'à 12 kg
Longévité: de 13 à 16 ans
 
Originaire de l'Amérique du nord et centrale, ce petit bandit masqué à la tête de renard est très bien connu dans les campagnes comme dans les villes.
 
Vivant dans les arbres, ils sont très agiles et se servent de leurs mains fines pour rechercher leur nourriture et la tenir pour manger.
 
Capables de survivre dans divers milieux et sous différents climats, ils ont plutôt une activité nocturne, entre le crépuscule et minuit.
 
Excellents grimpeurs, leurs gîtes sont bâtis en hauteur, à au moins 3 mètres du sol dans le creux dans un arbre. Mais peu craintifs, il leur arrive également de construire leurs gîtes dans les terres cultivées et à proximité des zones urbaines.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Ils n'hibernent pas mais se blottissent les uns contre les autres dans un gîte communautaire pendant la plus grande partie de l'hiver.
 
Excellents nageurs également, ils ont ainsi à leur disposition une nourriture très variée allant des crustacés aux œufs, des fruits aux plantes et légumes, grenouilles, petits mammifères, vers de terre et poissons. Pour compléter le menu, il ne sera pas rare de les voir venir fouiller les ordures ménagères à l'entrée des villes.
 
C'est une des raisons pour lesquelles les ratons laveurs sont florissants malgré la traque faite pour leur fourrure, ils n'ont pas peur de l'homme et ont adapté et élargit leur territoire.
Malgré cela il ne faut pas se réjouir car dans certaines régions de l'est de l'Amérique du nord, la chasse aux ratons laveurs est un sport d'automne très populaire. Des chiens de meute sont lancés à leur poursuite et chaque année, c'est jusqu'à 4 millions de ratons qui meurent pour leur fourrure.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
A l'inverse, il arrive que certains d'entre eux soient accueillis comme animaux de compagnie. Néanmoins posséder un raton laveur n'est pas conseillé à moins de le faire vacciner car il est souvent porteur de maladies y compris la rage.
 
Au moment de la période de reproduction, de décembre à août, le raton laveur mâle part à la recherche de femelles tout en se battant bruyamment avec ses rivaux. Le mâle s'accouple avec plusieurs femelles mais les femelles ne s'accouplent qu'avec un seul mâle.
Les couples se forment donc l'espace d'une semaine dans le gîte de la femelle puis le mâle s'en va.
 
Deux mois plus tard naît une portée comptant de 2 à 7 petits mais en général 4 voient le jour. Les petits naissent avec une fourrure épaisse et sombre mais sans anneau sur le pelage de la queue.
La mère va les nourrir jusqu'à l'âge de 4 mois. Néanmoins, à 2 mois, elle les transportera sur un "lit" au sol pour plus de sécurité.
 
Les indiens d'Amérique racontent - pour expliquer ce museau noir et ce bandeau autour des yeux - qu'un jour, en plein hiver assez rigoureux, un raton laveur affamé est venu voler de la nourriture chez les hommes. Une nuit, alors qu'il reniflait pour trouver à manger, il a fourré accidentellement son nez dans les braises du feu, est sorti en courant pour refroidir sa face dans la neige mais les cendres restèrent collées.
 

Image Hosted by ImageShack.us

Publié dans Les mammiferes

Commenter cet article

Chris 03/09/2005 06:37

j'en voudrais bien un comme ça chez moi. Chris

MarieLH 02/09/2005 20:46

Bonsoir
petit bandit masqué !! C'est mignon.
MarieLH

cleomede 02/09/2005 20:21

Comme dab, ils sont supers. Je les aime tous du plus petit au plus gros
Et toi aussi je te zaime
Bisous et bon week moi je bosse