Le gnou par Astrid

Publié le par Astrid Lafalize

Longueur: de 1,50 m à 2 m
Queue: de 35 cm à 56 cm
Poids: de 118 kg à 275 kg
Longévité: difficile à estimer en liberté mais 21 ans en captivité
 
Le gnou… voilà un drôle de nom pour un animal étrange peuplant les plaines et savanes du sud et l'est de l'Afrique.
Animal étrange, car si appartenant à la famille des bovidés, il est pourvu d'une crinière de cheval et d'une morphologie qui de loin lui donne l'aspect d'une grande antilope.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Le gnou est tributaire du climat, il passe sa vie à se déplacer en suivant les pluies pour trouver l'herbe tendre et les pousses fraîches indispensables pour se nourrir.
 
Il se nourrit essentiellement le matin ou en fin de journée, passant les heures les plus chaudes du jour à ruminer et se reposer.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Malgré ses cornes et une carrure impressionnante, le gnou est un animal paisible qui a horreur d'être dérangé.
Quand on l'approche il se met à ruer et fait des cabrioles dans tous les sens, fouette l'air de sa queue et frappe le sol avec ses pattes et ses cornes et grogne. Ces "simagrées" sont destinées à faire fuir les intrus ou à intimider son rival. Il se met alors à pousser des cris semblables à son nom "gue-nou".
 
Malgré cela, le gnou reste une proie assez "facile" pour ses prédateurs tels que les léopards, guépards et hyènes. Son pire ennemi reste le crocodile qui attend sagement la traversée d'un troupeau dans ses eaux. On estime d'ailleurs que 5 gnous sur 6 finissent dans l'estomac d'un prédateur.
 
Pendant la période de reproduction, les mâles délimitent un territoire suffisamment abondant en pâturages qui leur permettra de s'alimenter pendant quelques mois.
Les combats entre rivaux sont rarement graves, il s'agit plus d'une intimidation qu'un réel affrontement et le vainqueur contrôle autant de femelles qu'il le peut.
 
La gestation dure entre 8 et 9 mois. La femelle mettra 1 petit au monde. Celui-ci sera capable de courir au bout de quelques minutes à peine, une aptitude essentielle pour échapper aux prédateurs qui rôdent.
Le jeune gnou bêle comme un agneau. Il tètera sa mère jusqu'à l'âge de 9 mois.
 
 

Image Hosted by ImageShack.us

Publié dans Les mammiferes

Commenter cet article