Le goeland leucophée par Pat

Publié le par Patrice René

 


Nom scientifique : Larus michahellis

Taille : 58 à 68 cm

Envergure : 130 à 158 cm

Poids: 750 gr à 1,250 kg

 

Appartenant à la famille des laridés, ce bel oiseau bien que protégé, a tendance à être considéré comme envahissant, se nourrissant dans les décharges publiques, les habitants se plaignant, comme pour le pigeon, de le voir salir les monuments à l'abri desquels il tente de nicher.

Son plumage varie au gré des saisons. En automne par exemple, il est tranché par une bande noire à l'extrémité des ailes, en hiver sa tête devient blanche.

Lors de son premier hiver, son plumage est entièrement tacheté de brun et c'est seulement à l'âge de 4 ans qu'ils auront leur plumage d'adulte. 

Le terrain de prédilection de notre migrateur est assez vaste, il s'étend le long des côtes méditerranéennes mais également le long des côtes atlantiques en passant par le Portugal jusqu'au nord ouest de l'Afrique et parfois même jusqu'à la mer noire

Il niche à terre, dans le sable, les galets ou entre les rochers, bien souvent en colonies.

Il se nourrit de poissons et en grand bandit, n'hésite pas à se servir dans les couvées et nids des tadornes ou de sternes.

Au printemps, la femelle pond 2 à 3 œufs. Il faut compter entre 40 et 50 jours avant que les poussins prennent leur envol et gagnent leur totale indépendance.

A cette période, la plupart d'entre eux quittent la région méditerranée pour migrer vers l'Atlantique ou le Nord. 

Le goéland vole de manière très élégante, comme un rapace, il se laisse planer au gré du vent et comme les escadrons d'oies, ils volent en colonie en forme de grand V. 

Pour la petite anecdote, on ne dira pas que notre goéland chante mais plutôt qu'il "pleure" ou "raille. 

Publié dans Les oiseaux

Commenter cet article