Les lémuriens, leur histoire par Astrid

Publié le par Astrid Lafalize

 

Tout d'abord, qu'est-ce qu'un lémurien?

Il s'agit d'un mammifère, il appartient aux prosimiens, un sous ordre des primates.

Image Hosted by ImageShack.us

voici un maki vari

Etant donné la grande complexité de leur arbre généalogique, et afin d'être complète dans cette introduction, je souligne que par lémurien ou lémuriformes, il faut comprendre qu'il s'agit d'une catégorie de prosimiens.

Il existe en effet d'autres races de prosimiens, tels les lorisiformes et tarsiiformes que l'on retrouve exclusivement sur le continent asiatique.

Afin justement de ne pas se perdre dans les méandres de ces arbres, je ne m'intéresserai ici qu'aux lémuriens.

Leur origine remonte très loin dans l'histoire et les historiens eux-mêmes ont du mal à se mettre d'accord sur la période exacte à laquelle nos fameux lémuriens pointent le bout de leur nez!

Une chose est sûre, l'apparition des primates date de - 75 millions d'années et les scientifiques certifient que la "migration" de nos futurs lémuriens du continent africain vers l'île de Madagascar date de la fin du Mésozoïque (c'est-à-dire - 65 millions d'années).

Ceux restés sur le continent ont très vite disparu, pourchassés et dévorés par les singes, animaux faisant pourtant partie de la même famille mais beaucoup moins pacifistes et fort peu enclins à partager un territoire qu'ils estimaient être le leur…

Donc par pitié, lorsque vous en croiserez un lors d'une visite dans un parc animalier (ou si vous avez la chance de vous rendre à Madagascar), ne vous exclamez pas "oh un singe!" ils risqueraient fort de se vexer!

Voilà pourquoi 90 % des lémuriens aujourd'hui recensés vivent sur Madagascar, ils en furent les premiers habitants (les premiers humains à habiter l'île y arrivèrent il y 2000 ans) et ont donné naissance à une cinquantaine d'espèces différentes! Je décrirai quelques espèces dans un chapitre suivant…

Les 10 % restant sont recensés dans les îles Comores.

Au moment où les européens atteignirent Madagascar au milieu du 17ème siècle, 15 espèces avaient déjà disparu. Toutes ces espèces de lémuriens "fossilisées" appartenaient aux plus grandes d'entre elles.

Le plus grand lémurien était le Archaeoindris que l'on estime avoir pesé de 160 à 200 kg, soit a peu près autant qu'un gorille adulte.

Un autre groupe comprenant le babakotia et le paleopropithecus pesaient entre 20 et 40 kg et sembleraient s'être déplacés en se tenant la tête en bas et accrochés aux branches par les pieds.

Un autre lémurien original et éteint, le megaladapis (40-80 kg) semble s'être accroché aux arbres comme le koala d'Australie. La perte à jamais de ces animaux bizarres et merveilleux à la fois est tragique.

L'explication de leur disparition sera donnée dans le chapitre suivant…

Quant à savoir qui du singe ou de notre petit lémurien est notre véritable ancêtre…Ils sont eux-mêmes des parents très proches, un peu comme des cousins mais étant donné que le singe a fait l'objet de nombres d'études comportementales, étant des animaux plus accessibles que les lémuriens réfugiés dans les forêts de Madagascar, on a découvert que le singe avait plus de 99 % de gênes communs avec l'homme.

Mais la tendance actuelle, au vu de récentes études permet à de plus en plus de spécialistes d'affirmer que même si nous ressemblons beaucoup aux singes génétiquement parlant, nos plus lointains ancêtres sont bel et bien les primates ayant donné naissance à nos fameux lémuriens. Physiquement parlant, le lémurien n'a pas évolué au point que nous puissions nous trouver autant de points en commun qu'avec les singes, mais, pour ceux d'entre vous qui ont déjà pu rencontrer des lémuriens tels que les maki catta ou maki vari dans certains parcs, il est assez troublant de constater que ceux-ci aussi ont des doigts presque humains, se tiennent debout et seraient sans doute aussi à l'aise que nous pour manier des couverts!

Imaginez-vous donc que derrière les yeux de ce petit animal, c'est une part de votre propre histoire qui vous contemple!    

et voici un maki catta

Publié dans Les primates

Commenter cet article

Maeva Eugene 02/07/2008 20:41

Bonjour je trouve votre blog vraiment tres sympathique. Je n'est pas encore tout visiter ni tout lu sa viendras au fil des jours lol mais je le trouve tres interessant et tres vivant. Je suis moi même passionnée des animaux d'ailleur je fais une formation actuellement de soigneur animateur animalier a gramat et en alternance avec le parc zoologique de cleres. Pour le moment j'ai lu que votre parti sur les primates et jai la chance au parc d'avoir fait l'animation des maki catta et qui pour moi ce sont des animaux extrordinaire et tres sociable des que mon dit aujourd'hui tu va au maki je suis la plus heureuse de passe un moment avec eux. Mais bon il ne faut pas moins negligé que le metier de soigneur est a 80 % le nettoyage de l'enclos donc ce qui veut dire ramasser les escrement, le desherbage de l'enclos si besoin , evidement le nourrisage des animaux ... Juste pour souligner que ce metier est une passion et qui ne faut pas que garder le bon côté ( rapport privilegier avec l'animal) et faut mettre les mains a la pâte. Bon mon message commence a être bien long lol donc sur ceux je vous souhaite bonne continuation sur votre site que je viendrais regulierement voir.

viviane et guy 24/07/2005 14:43

que dire sinon c est merveilleux et vos commentaires pourrons servir de documentation pour l' ecole et pour nourrir notre connaissance limitée sur les animaux venant de si loin
bravo et mes sinceres felicitations