L'Ocelot par Pat

Publié le par Patrice René

Longueur: entre 55 cm et 1 m
Queue: de 30 cm à 45 cm
Poids: entre 11,3 kg et 15,8 kg
Longévité: jusqu'à 10 ans dans la nature; 21 ans en captivité
 
 
Originaire d'Amérique, on retrouve l'ocelot dans le sud des Etats-Unis, en Arizona et au Texas ainsi qu'en Amérique centrale et dans le nord de l'Argentine.
 
Vivant dans une végétation très dense qu'elle soit marécageuse ou forestière, l'ocelot a toujours besoin de se cacher pour vivre.
 
Le jour, il se repose souvent dans le creux d'un arbre, dans des fourrés ou allongé sur une grosse branche bien dissimulée dans la hauteur des arbres.
 
 
C'est donc la nuit qu'il se "réveille", grâce à sa vue perçante il peut repérer la plus petite des proies qui bouge.
Si c'est un nageur et un grimpeur efficace, il reste pourtant la plupart du temps au sol, parcourant environ 8 kilomètres par nuit pour trouver sa nourriture.
 
Son régime alimentaire s'adapte et évolue avec les saisons mais il est essentiellement composé de petits rongeurs tels les souris et les rats. Il se régale également de lapins, de serpents, de lézards et d'oiseaux.
 
Pendant la saison humide, il va pêcher des poissons et des crabes.
 
Solitaire donc, il est également très territorial. Les territoires des mâles ne se chevauchent pas mais il leur arrive de croiser ceux des femelles.
 
 
Il n'y a pas de période de reproduction bien définie dans les régions tropicales. Mais au Mexique et au Texas, la femelle mettra bas en automne et en hiver après une gestation d'environ 80 jours.
 
Polygame, l'ocelot va s'accoupler avec toutes les femelles qu'il rencontrera.
 
C'est dans une tanière que la femelle donnera naissance à ses petits: environ 2 ou 3. Ils pèsent alors entre 200 gr et 340 gr. Dès l'âge de 2 mois ils suivront leur mère pour apprendre à chasser et seront considérés comme sevrés à 6 mois.
 
Aujourd'hui protégé par la loi, ce félin tacheté à la vie solitaire et au mode de vie nocturne a pourtant été longuement pourchassé pour sa fourrure principalement mais il fut également très recherché comme animal de compagnie.
 
Avant de le vendre, les marchands le traitaient de façon scandaleuse en lui retirant les crocs et les griffes afin qu'il soit plus facile à garder en captivité.
 
Si on constate aujourd'hui une nette amélioration: de 1,5 millions on est passé à 3 millions d'individus, il faut savoir que la déforestation le menace encore. De plus il se reproduit assez lentement.

Publié dans Les mammiferes

Commenter cet article

Alicia 11/10/2008 21:21

Qu'est ce que c'est beaux ces animaux =)je suis allée au zoo aujourd'hui et je crois que c'est la deuxième fois seulement que j'en vois en vrai des ocelots ! =)bien votre blog.

lee-meii 03/11/2007 15:46

j'adOr lé zaniMos trO biien tOn blOg!! +5

trolboufon 24/08/2007 20:47

c vré ment tré bo

indy128 05/06/2007 19:02

ils sont magnifique!!

nat 01/05/2007 22:36

vos fotos sont magnifiques c est pas un +5 qu il vous faudrait mais un +10 lolll c est sublime jvous mets dans mes favoris car ce blog vaut le detour