Le babiroussa par Astrid

Publié le par Astrid Lafalize

Longueur: entre 88 cm et 1,7 m
Longueur de la queue: entre 28 cm et 32 cm
Hauteur (au garrot): entre 65 cm et 80 cm
Poids: jusqu'à 100 kg
Longévité: jusqu'à 24 ans en captivité
 
Originaire d'Indonésie, le babiroussa vit sur les îles Sulawesi et Togian. Il a également été autrefois introduit dans les îles Sula, Buru et Moluques où on le trouve encore aujourd'hui.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Les indigènes ont appelé le babiroussa le "cerf cochon" ou "babi-rusa" à cause de la ressemblance avec des bois et ses dents recourbées qui poussent sur le dessus de son groin.
Les légendes locales aiment à raconter aux enfants comment l'animal se pend par ses défenses à la branche d'un arbre pour dormir en toute sécurité.
 
Sa peau, soit rugueuse soit lisse est d'une couleur qui va du grisâtre au brun. Après avoir bien pataugé, il enlève la boue sèche en se frottant contre les arbres pour se débarrasser ainsi plus facilement des parasites.
 
Le babiroussa passe la majeure partie de la journée à fourrager sur le sol de la forêt. Il mange principalement des fruits tombés qu'il débusque grâce à son excellent flair.
 
En plus des fruits, il ne nourrit de feuilles, d'herbes et parfois de champignons et de vers mais contrairement aux autres cochons, le babiroussa n'utilise que très rarement son groin pour fouiller le sol.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Ces défenses sont en fait des dents qui ont poussé vers le haut. Les défenses supérieures ont transpercé le groin alors que les défenses inférieures dépassent de la mâchoire. Elles servent d'armes pour le combat car notre véritable cochon de la jungle livre des combats - assez offensifs malgré tout - pour faire preuve de sa domination.
Elles peuvent atteindre jusqu'à 31 cm de long mais sont assez friables et se cassent donc facilement.
La femelle possède également ces défenses mais elles sont plus petites.
 
Les mâles vivent plutôt en solitaires tandis que les femelles et les jeunes vivent en groupe de minimum 5 individus.
 
A l'automne, les mâles se battent en se tenant sur leurs pattes de derrière, tels des kangourous boxeurs, pour obtenir le droit de se reproduire avec une femelle.
 
Après l'accouplement, le "vainqueur" retourne à sa vie de solitaire et au bout de 5 mois de gestation, la truie donne naissance à un petit, parfois deux, dans un "nid" herbeux.

 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Au bout de 10 jours ils pourront commencer à manger de la nourriture solide mais continueront à téter leur mère pendant quelques temps. Ils resteront d'ailleurs aux côtés de celle-ci pendant environ 1 an.
 
S'il est officiellement protégé, on ne peut empêcher la réduction terrible de ses effectifs en raison de l'expansion humaine de plus en plus galopante qui empiète sur l'habitat des babiroussas. On estime leur nombre aujourd'hui à 400 individus vivant encore en liberté.

Publié dans Les mammiferes

Commenter cet article

jennifer 01/08/2006 14:34

coucou

Tu aimes les animaux, alors viens sur ce blog de la spa de rouen (SNPA)

Tu trouveras ce que tu veux savoir sur tout ces animaux abandonnée et recueillis
mais aussi ceux qui ont été maltraités!!!!

http://snpa-de-rouen.skyblog.com

:0091: 01/08/2006 08:23

hello la bête.....et les défenses......à bientôt