A propos des oiseaux... par Astrid

Publié le par Astrid Lafalize

Une fois n'est pas coutume, aujourd'hui il n'y aura pas d'article pour accompagner les photos d'une race d'animal bien précise.
 
Ce soir j'avais envie de vous offrir quelques photos prises lundi dernier.
 
Y avait quoi de spécial? Pas grand-chose, lundi de Pâques, jour férié… enfin c'était surtout le seul jour férié depuis le 1er avril (cherchez pas, y en a pas d'autre avant à part les dimanches)
Et y avait quoi de spécial le 1er avril? C'était pas un poisson, c'était la réouverture de mon parc préféré et je vous prie de croire que j'attendais ce moment depuis sa fermeture à la Toussaint … c'est dire si j'ai fait preuve d'une patience euh… d'une grande patience quoi!
 

Image Hosted by ImageShack.us

Bref, même si les oiseaux sont leur spécialité, j'étais partie avec la mission de ramener des photos d'autres animaux car on s'est rendus compte avec Patrice qu'en ce moment on parle beaucoup d'oiseaux.
Bon d'un autre côté quand on voit la quantité impressionnante d'espèces d'oiseaux qui existent… ça explique le nombre d'articles dans cette catégorie. Comparée aux autres mammifères on est quasi du simple au double.
 
Puis, nous les aimons beaucoup personnellement. Là je dois avouer que c'est une découverte pour moi car si j'adore les animaux je dois bien avouer que les oiseaux ne provoquaient pas chez moi des grands élans d'affection. En plus la plupart ont des noms à coucher dehors, imprononçables pour certains et impossible à retenir pour d'autres…
Comme dirait une de nos amies, on aurait mieux fait de les appeler "piou piou 1", "piou piou 2" etc. Hein poussin? ... oui en plus on en sort pas, on l'appelle poussin!
 

Image Hosted by ImageShack.us

Martin chasseur géant

A se demander si, par moments, les scientifiques ne se lançaient pas dans des compétitions pour voir qui remporterait la palme, genre "talève sultane" "eudicnème criard", "pouillot véloce" et j'en passe.
De même qu'ils ont parfois fait preuve d'une fatigue terrible, genre "roulroul" ou "bulbul"…et je vous jure que ça existe, on en a pas encore mais ça va venir!
 
Donc les oiseaux n'étaient pas parmi mes préférés mais à force de les côtoyer, de passer à côté d'eux pour rejoindre d'autres animaux, j'ai commencé par ralentir et j'ai fini par passer autant de temps à les contempler que les autres. Je m'amuse même à m'imaginer que certains me reconnaissent à force! … et c'est certainement un peu le cas!
 
Prenez le messager sagittaire par exemple. Des années que je vois ce couple, sans savoir qui est Madame et qui est Monsieur mais l'un se déplaçant à la vitesse de l'éclair et l'autre s'arrangeant toujours pour "s'asseoir" bien loin dans l'herbe ou en plein dans la visée d'un arbre, d'un poteau ou je ne sais quoi d'autre, enfin frustrant au possible!
Eh bien lundi j'ai eu la surprise de le voir à 3 mètres des grillages, parfaitement calme et immobile en train de guetter le public! Encore plus surprise de constater qu'il posait!! Je l'ai redécouvert. Imaginez, je n'avais jamais remarqué qu'il avait des longs cils!
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
J'ai également retrouvé mes copines les ombrettes africaines! On me dira qu'il n'y a rien de plus banal au niveau des couleurs du plumage… oui d'accord, mais moi cet oiseau m'épate! Surtout depuis que j'ai découvert ce que d'aussi petits oiseaux étaient capables de construire! Leur nid est impressionnant.
Celle-ci m'attendait aussi, en faisant des ronds dans l'eau…
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Puis au bord de l'eau j'ai croisé d'autres copines.
J'ai bien pensé à toi Simone, je sais que tu les aimes beaucoup ;-)
La pose était amusante à capturer… enfin j'aurais pu me placer différemment parce que l'oie à l'arrière plan avait la patte droite levée de la même manière que la première. Le souci c'est qu'en prenant un autre angle, je prenais aussi l'aller direct pour la baignade!
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Puis je ne pouvais pas repartir sans passer par le "dortoir" et ramener un petit souvenir à Kiki ;-) C'est promis, ils ont les mains et les pieds aussi doux et frais que les autres, aussi affectueux et imprévisibles… ils ont juste un autre pelage. Ils m'ont même chuchoté que c'était fait exprès pour que tu reviennes leur serrer la pince. Parce qu'ils en ont entendu parler de l'exploit de l'année dernière! Ils sont impatients!
Mais vu l'heure, c'est sur la pointe des pieds pour ne pas les réveiller que j'ai quitté le parc en me promettant de très vite y retourner.
 

Image Hosted by ImageShack.us

Publié dans Les oiseaux

Commenter cet article

nini 01/05/2006 18:00

Il semble que tu étais attendue à cette ouverture du parc. Tu t'es fait de nouveaux amis et pour nous de bien jolis commentaires à lire et à découvrir.
Piou-piou ou noms barbares, on prend toujours plaisir à venir visiter cet album. Merci

Marie 28/04/2006 11:50

bisous poulette ! passe un bon week end
pis plein de bonheur pour toi et les tiens !

bisous
la cocotte

:0038: 26/04/2006 20:42


que ferait-on sans les oiseaux....? merci pour tout ceci...c'est booooo

vany 26/04/2006 20:38

"Comme dirait une de nos amies, on aurait mieux fait de les appeler "piou piou 1", "piou piou 2" etc. Hein poussin? ... oui en plus on en sort pas, on l'appelle poussin!"

ça c'est le moins que l'on puisse dire ... mdrparole de poussin