L'oryx de Lybie par Astrid

Publié le par Astrid Lafalize

Longueur: de 1, 60 m à 2,3 m
Queue: de 45 cm à 90 cm
Hauteur (au garrot): environ 1,10 m
Poids: entre 200 kg et 210 kg
Longueur des cornes: entre 70 cm et 1,2 m
Longévité: 20 ans
 
Originaire des steppes pré-désertiques et des plaines herbeuses qui bordent les régions désertiques du Tchad, du centre du Niger ou de la Lybie, l'oryx de Lybie (ou oryx algazelle) est un animal de grande taille à l'allure lourde.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Son pelage est généralement clair, beige, voire café au lait.
Le cou, la poitrine et les flancs sont roux. La tête porte des marques brunes sur le front et sur une partie du museau. Les plus jeunes ont un pelage d'une couleur uniformément fauve.
 
Mâles et femelles arborent de longues cornes. Celles-ci sont cependant sensiblement plus recourbées en arrière chez les mâles. Annelées sur les 2/3 de la longueur, elles se terminent en pointe effilée.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Animaux très sociables, ils vivent en troupeaux d'au minimum une dizaine d'individus. Il faut toutefois noter qu'auparavant, on pouvait rencontrer plusieurs milliers d'individus et donc des troupeaux entiers rassemblés pour "migrer" d'une aire de nourrissage à une autre.
Il est vraiment très rare de les rencontrer isolés. Si c'est le cas, même un oryx malade ne sera jamais totalement éloigné de son troupeau.
 
Il se nourrit de graminées, légumineuses, de feuilles et de fruits. Il ne se déplace ou "migre" qu'en fonction du renouvellement des pâturages.
Du fait de son alimentation assez riche en fruits, il n'a besoin que de très peu d'eau.
 
La gestation dure environ 8 mois.
A peu près 1 semaine ou 15 jours avant de mettre bas, la femelle, accompagnée d'un mâle, s'isole du troupeau.
 
Elle donnera naissance à un seul petit. Le mâle restera à proximité pour surveiller la naissance tout en protégeant la mère et le faon des prédateurs.
Leurs principaux prédateurs sont les lions, les léopards et les hyènes.
Un mois après avoir la naissance, la femelle et son petit rejoindront le troupeau.
 
Son statut, a été défini d'état "critique" en 1996. On peut malheureusement considérer aujourd'hui sa race comme éteinte sur l'ensemble de son aire de répartition d'origine et ce malgré des efforts tendant à réintroduire des couples d'oryx dans deux "poches" de terrain isolées au Tchad et au Niger. En effet, sur les cartes transmises par les spécialistes, en 1998 les points désignant leurs territoires étaient qualifiés de "possible" et en 2003 d' "introuvable"…
La chasse abusive (essentiellement pour leurs cornes), les périodes de sécheresse parfois très pénibles à supporter même pour les animaux de ces régions, la diminution de leurs pâturages au profit d'une exploitation plus rentable pour les locaux ont eu raison des Oryx.
Mis à part nos parcs et zoo, on retrouve également une petite population préservée et installée dans les parcs nationaux  du sud  de l'Afrique vivant en parfaite harmonie avec d'autres races d'oryx.
 

Image Hosted by ImageShack.us

Publié dans Les mammiferes

Commenter cet article

louvemisss 20/12/2005 12:08

voiloup un animal que je connaissais pas, et pour cause.. si j'ai bien compris l'espèce est dans un "état critique" :-(

Anthea 17/12/2005 19:07

Je viens m'instruire à chaque fois...!

Marie 17/12/2005 16:31

bisous et bonne préparation pour ces fêtes de fin d'année !!!

clicclac 16/12/2005 23:00

Ils ont l'air tellement doux...n'empêche mieux vaut éviter de les affronter face à face avec leur cornes...
Bises

Simone Sohn des Jonas 16/12/2005 14:09

très sociable ...! cool
pour NOEL : je commande...prends note !