Le grand éclectus par Astrid

Publié le par Astrid Lafalize

Longueur: de 35 cm à 42 cm
Envergure: 60 cm
Poids: de 350 gr à 600 gr
Longévité: environ 30 ans
 
Oiseau haut en couleurs, le grand éclectus vit surtout en Nouvelle-Guinée, au nord-est de l'Australie et dans les petites îles comme les îles Salomon.
 
On distingue très bien le mâle de la femelle. Celle-ci a un plumage rouge vif et bleu violet, son bec est noir. N'ayant personnellement jamais réussi à en apercevoir une, je vous invite à vous rendre ici pour découvrir une photo.
 
Le mâle a un plumage vert avec la bordure des ailes bleue et des plumes rouges cachées sous les ailes. Son bec est de couleur orange.
On a d'ailleurs longtemps cru que le mâle et la femelle appartenaient à des races différentes car généralement dans un couple d'oiseau, c'est le mâle qui arbore un plumage plus coloré et plus vif… Le grand éclectus est donc l'exception qui confirme la règle!
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Les photos de cet article sont donc celles d'un mâle et après les avoir montrées à un spécialiste, il s'avère que ce mâle ait un bec atrophié. En effet son bec est normalement beaucoup plus court et plus tranchant. J'ignore donc ce qui a bien pu lui arriver… mais je peux vous assurer que pour le croiser depuis des années (c'est un pensionnaire du parc Paradisio) que ça ne semble pas trop l'affecter pour se nourrir et sa vivacité prouve qu'il est bien heureux. Cependant, il faut reconnaître que s'il vivait en liberté, il serait certainement beaucoup plus fragilisé.
 
C'est un oiseau très sociable qui vit en bandes qui peuvent compter jusqu'à 80 individus.
 
C'est à l'aube qu'ils quitteront le perchoir commun pour se nourrir.
 
Bien que végétarien, son régime alimentaire est très varié: pépins, fleurs, bourgeons, fruits, nectar et maïs font partie de son menu. A noter que parmi les fruits, la banane, la figue et la papaye font partie de ses préférés.
 
Très méfiant de nature car il est la proie de nombreux prédateurs, la plupart des groupes d'éclectus se nourrissent à l'abri des hautes branches même si certains font preuve d'une grande audace en allant voler des fruits dans les jardins et à même le sol…
 
Après avoir mangé, ils se reposent dans les arbres à proximité mais repartiront encore en quête de nourriture avant de regagner leur perchoir au coucher du soleil.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Ils disposent d'un cri différent pour chaque situation, du cri d'alarme au doux gazouillis réservés aux couples pendant les amours.
En liberté et dans son pays d'origine – la Nouvelle-Guinée – la période de reproduction n'est pas véritablement définie. Elle peut intervenir à n'importe quel moment de l'année du moment que la nourriture est suffisamment abondante. Ailleurs, elle interviendra en juillet.
 
La parade est assez vivante: petits saluts de la tête et lissage mutuel des plumes accompagnés d'appels.
 
Les couples restent unis pour la vie mais ils renouvellent ces rituels de séduction chaque année.
 
Ils bâtiront un nid ensemble, dans un trou d'arbre profond à une trentaine de mètres au-dessus du sol. La femelle y pondra 2 œufs et ne quittera le nid que pour être nourrie par le mâle deux fois par jour.
C'est au bout d'environ un mois que les petits feront leur apparition. Dépourvus de plumes, ils sont couverts de petits poils hérissés et pourront quitter le nid après 3 ou 4 mois.
 
Si leur espèce est relativement bien protégée dans leurs pays d'origine, on a longtemps considéré ces oiseaux comme nuisibles aux cultures et ils furent chassés pour cette raison. Mais aujourd'hui, leur statut est assez stable malgré la destruction de leur habitat.
Il faut noter que les femelles sont en plus grand danger que les mâles, celles-ci étant la proie d'un commerce d'animaux de compagnie. En effet son plumage semblerait plus prisé par les amateurs que celui du mâle.
 

Image Hosted by ImageShack.us

Publié dans Les oiseaux

Commenter cet article

lol 05/10/2007 15:06

bonjour,malgré son bec, ce perroquet est très beau.j'en possède un également et en ce moment, il pousse son cri puissant !!!je voulais juste rajouter qu'à ma connaissance, il n'y a plus d'éclectus d'importation et que les mâles connassaient plus de succès en tant qu'animaux de compagnie, car plus docile.les femelles sont dominantes dans le couple en captivité et en milieu naturel.Et c'est la même chose avec le soigneur.

clemence 21/07/2007 21:52

magnifique ce male !!!!malgré sa surcroissance au bec !super

Marie 30/11/2005 21:00

Salut !
Cet oiseau est absolument adorable, son bec lui donne un charme irrésistible ! Merci pour cet article très interessant comme d'hab !!

MarieLH 30/11/2005 10:41

Bonjour c'est certain je préfère les voir dans leur milieu naturel. Vraiment magnifique cet oiseau. Hier je regardais un reportage animalier à la télé je suis toujours émerveillée de la magie et de la subtilité de la nature, et nous en faisons partie. Marie

Anthea 29/11/2005 20:15

J'adore les perroquets..Ou les espèces qui se rapprochent.Ils ont toujours des couleurs superbes.