L'abeille par Pat

Publié le par Patrice René

Longueur: de 1,6 cm à 2,2 cm
Poids: entre 0,1 à 0,2 g
Longévité: reine: 7 ans
                  mâle: de 4 à 5 semaines
                  ouvrière: de 8 semaines à plusieurs mois
 
abeille
cliquez sur la photo pour la voir en taille réelle
 
Les abeilles sont probablement apparues en Afrique tropicale avant de se disperser jusqu'au nord de l'Europe et des Etats-Unis, en Inde jusqu'en Chine. Elles vivent partout sauf dans les régions polaires.
 
Si physiquement on les reconnaît à leur corps brun couvert de poils, des paires d'ailes aux nervures foncées, leurs 6 pattes, leurs yeux à facette qui leur permettent même de voir derrière elles et les antennes qui leur servent de nez, on distingue cependant les abeilles en trois catégories.
 
Les mâles, aussi appelés faux-bourdons ont des gros yeux qui se touchent presque et un abdomen large. Ils n'ont pas de sac pour récolter le pollen
La femelle ou reine a les yeux étroits et un corps plus mince. Elle ne possède pas non plus de sac pour récolter le pollen et elle n'a pas de glandes pour fabriquer la cire.
Les ouvrières sont plus petites avec des sacs de récolte situés au niveau des tibias postérieurs et des glandes cirières sur le ventre.
 
abeille
cliquez sur la photo pour la voir en taille réelle
 
Avec la cire que les ouvrières produisent, les abeilles construisent des rayons qui serviront à loger les œufs et à emmagasiner le miel. Ces rayons sont composés de nombreuses petites logettes, appelées alvéoles.
Ces constructions se retrouvent aussi bien dans les arbres ou dans les ruches que les apiculteurs disposent dans un verger ou dans leur jardin.
 
L'abeille se nourrit donc essentiellement de pollen et de nectar qu'elles butinent dans les fleurs. Elles aspirent le nectar grâce à leur petite trompe et le pollen quant à lui est saisi par les pattes antérieures et emmagasiné dans les sacs à pollen.
Arrivées à la ruche, elles le déposent dans une alvéole pour qu'il soit prêt à être mangé ou transformé en miel ou encore en cire qui permet de construire d'autres rayons.
 
Tout comme les fourmis, les abeilles sont des insectes très sociables et vivent en colonies très organisées. Chacun sait quel travail il a à accomplir.
 
Il n'y a qu'une seule reine dans la colonie.
Quelques jours après sa naissance, elle s'envole pour la seule et unique fois de son existence afin d'être fécondée en plein ciel par quelques faux-bourdons qui meurent ensuite. Elle passera le reste de sa vie à pondre des oeufs.
 
abeille
cliquez sur la photo pour la voir en taille réelle
 
Les faux-bourdons ne servent d'ailleurs que pour la reproduction. Ils sont incapables de se nourrir eux-mêmes et ce sont les ouvrières qui les nourrissent. Ils n'ont pas non plus de dard pour protéger la ruche.
 
Au cours de sa courte vie, l'ouvrière qui est stérile, fait plusieurs métiers: elle nettoie les cellules, nourrit les larves, range le pollen et le nectar dans les alvéoles, ventile la ruche en agitant rapidement ses ailes, construit les rayons avec la cire qu'elle produit, garde le trou de vol pour chasser les intrus et apporte l'eau.
 
Elle communique également beaucoup. Par exemple, lorsqu'elle veut prévenir ses congénères d'un endroit où trouver de la nourriture, elle effectue une sorte de danse. Ses mouvements indiquent la direction à suivre ainsi que la distance à parcourir à partir de la ruche.
Elle sécrète aussi une odeur qui pourrait donner d'autres indications comme par exemple, à quelle espèce appartiennent les fleurs.
 
Leur méthode de reproduction est assez complexe. Après avoir récolté le sperme des faux-bourdons que la reine aura rencontré pendant sa courte parade nuptiale, elle va le stocker afin de produire jusqu'à 1.500 œufs par jour. Si elle féconde l'œuf avec du sperme, elle obtiendra une ouvrière, s'il n'est pas fécondé, il donnera un mâle.
 
Ces œufs sont logés dans les alvéoles et après quelques jours une larve en sort. Elle sera nourrie par les ouvrières, toujours à l'intérieur de cette alvéole pour devenir chrysalide et enfin se transformer en abeille adulte. Quelques larves seulement deviendront reines.
 
abeille
cliquez sur la photo pour la voir en taille réelle
 
Celles-ci seront toujours nourries par les ouvrières mais de gelée royale, une substance riche en protéines produite par une glande située dans leur tête. L'une de ces futures reines remplacera la reine trop âgée, les autres quitteront la ruche pour créer de nouvelles colonies.
 
A la fin de sa vie, une ouvrière aura récolté assez de nectar pour fabriquer environ 45 gr de miel, c'est dire si on comprend qu'un essaim peut compter entre 20.000 et 80.000 abeilles.
 
Si les abeilles prolifèrent dans les champs, cultures et jardins, il faut savoir que leur vie est souvent mise en danger. En effet chaque année, des pesticides ou autres insecticides tuent des millions d'abeilles, directement ou en détruisant leurs ressources alimentaires.
Cette mortalité représente un danger pour l'homme car nous dépendons de ces insectes pour polliniser plus de 70 % de nos cultures.
De plus, le varroa, un acarien parasite qui se fixe sur les abeilles, a causé la mort de milliers de ruches dans le monde entier.
Les abeilles doivent aussi affronter d'autres maladies comme la loque, qui transforme les abeilles en masse gluante.

Publié dans Les insectes

Commenter cet article

Cécile 06/05/2008 09:13

Bonjour,Les deux premères photos sonnt celles d'une Eristale et non d'une abeille. Au vu de la deuxième photo, il doit s'agir de Eristalis tenax (2 bandes de poils verticales de poils sur les yeux).Amicalement

sfl94 08/11/2005 14:27

Salut,
Très belles photos et bravo pour la qualité.
A bientôt.
Sébastien.

Martine, la pÚlerine 25/10/2005 17:21

magnifiques photos...
et bravo pour l'affichage en taille réelle ! (comment fait-on d'ailleurs ???)
amicalement

Nini 25/10/2005 13:29

quelle belle leçon de chose. Merci ainsi que pour les superbes photos.

cleomede 23/10/2005 23:05

Mdrrrrrr bravo! Nos articles se complétent c'est parfait, surtout avec des photos comme les tiennes, c'est magique
Gros bisous