L'émeu par Astrid

Publié le par Astrid Lafalize

Hauteur: de 1,50 m à 1,90 m
Poids: de 30 kg à 55 kg
Longévité: 10 ans
 
Ce drôle d'oiseau, incapable de voler, est, après l'autruche, un des plus grand oiseau au monde.
Il est originaire d'Australie et vit plutôt dans les régions boisées, à proximité de zones agricoles et les prairies. Il ne supportera pas trop les zones arides ou les forêts humides tropicales.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
S'il est parfois d'apparence un peu craintive, il est néanmoins très curieux et il est donc très facile d'attirer son attention. Les aborigènes d'ailleurs se servent d'une étoffe de couleur ou de miroirs qu'ils agitent devant lui pour le capturer plus facilement.
 
A défaut de voler donc, notre émeu est un excellent marcheur qui peut parcourir jusqu'à 15 km sur une journée pour trouver sa nourriture. Il se déplace lentement, d'un pas nonchalant pour économiser son énergie car même s'il n'apprécie pas trop les endroits dits désertiques, il peut cependant supporter les fortes chaleurs et est capable de rester plusieurs jours sans boire. D'ailleurs lorsque la température dépasse les 40° C, l'émeu est pratiquement le seul signe de vie visible dans les régions intérieures de l'Australie.
 
C'est dès le lever du soleil qu'il entame sa marche et il ne s'arrêtera que vers le crépuscule, s'arrêtant de temps à autre pour boire dans les mares ou les abreuvoirs à bétail.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
A ce propos, il faut savoir que par le passé, les fermiers ont persécuté l'émeu qui détruisait leurs cultures. En effet notre oiseau se régale de graines, de fruits et de fleurs.  L'armée australienne déclencha même en 1932 la "guerre de l'émeu" pour abattre l'oiseau dans les régions où on cultivait le blé. Ce fut un échec, l'émeu apprit à se cacher. Les fermiers se tournèrent alors vers une solution plus pacifique en construisant de hautes clôtures pour protéger leurs cultures.
C'est ainsi qu'aujourd'hui l'émeu est devenu un "allié" des fermiers car étant devenu une attraction touristique,  l'émeu les aide à se faire connaître.
Se nourrissant également d'insectes, c'est avec soulagement que le fermier constate que les sauterelles sont un mets de choix pour l'émeu.
Il n'est pas rare d'ailleurs, qu'à la fin des récoltes, les fermiers déplacent les clôtures pour laisser passer ce grand oiseau. Celui-ci n'a d'ailleurs pas peur de grand-chose, il n'est pas rare de les voir s'alimenter le long des routes sans se soucier de la circulation!
 
L'émeu a donc un très grand appétit, il passe la majeure partie de la journée à s'alimenter. Il stocke ainsi une grande partie de sa nourriture pour lui permettre de se survivre lorsque les aliments se font rares. De plus, ces réserves lui fournissent l'énergie dont il a besoin lorsqu'il couve les œufs.
 

Image Hosted by ImageShack.us

 
Chez les émeus, c'est le mâle qui bâtit le nid et élève la famille. Vers décembre ou janvier, la femelle attire un mâle en émettant des cris qui peuvent s'entendre jusqu'à 2 km à la ronde. Lorsque le mâle aura terminé le nid, la femelle le rejoint et le couple restera uni pendant plusieurs mois. Après avoir pondu, la femelle surveille le territoire ou s'en va trouver un autre partenaire et c'est le mâle qui va couver seul les œufs (une ponte peut donner de 5 à 15 œufs) pratiquement sans manger ou boire. Après l'éclosion, c'est encore le père qui se chargera de leur éducation, les couvant de ses ailes pendant la nuit, retrouvant et ramenant les oisillons qui auraient réussi à échapper à l'œil paternel. Ils quitteront l'aile protectrice vers l'âge de 18 mois.

Publié dans Les oiseaux

Commenter cet article

Anthea 15/10/2005 07:42

Tu m'étonnes que ce soit un gros mangeur...Avec les kilomètres qu'il fait il lui faut beaucoup de calories...!

mesdouxnuages 14/10/2005 22:31

Ben moi ça m'"émeu" po trop :))) Quelle prise de risque, le coup de bec est vite arrivé :) Sweet

Simone 14/10/2005 19:58

belle tête....tu vas dire que je me répète...belles photos...:0038: